LightDark

Listed Historic Monument ©

Instagram

Copyright © Lord Anthony Cahn All Rights Reserved

Lord Anthony Cahn

à propos

L'Artiste

Le 16 janvier 1977, Lord Anthony Cahn naît à Paris.

D’une formation peu académique, de l’histoire de l’art à la sculpture en passant par la bijouterie, il découvre des instruments qui l’inspirent.

Dans son travail, un fil rouge : les murs.

Lieux de passage, témoins de vies passées, frontières à ne pas franchir ; entre secret, mystère, et liberté, les murs l’attirent, le séduisent et l’interrogent. Au gré de ses  voyages, l’artiste retranscrit, par delà des tableaux, l’âme et les ambiances des murs de chaque ville, qu’il tatoue à la manière de Jean Cocteau. La douceur nostalgique des souvenirs d’un Maroc ou d’un Brésil chaleureux émanent de ses œuvres, comme des totems chargés d’histoire et d’émotions.

Brique, bois, métal, verre, plexiglas, les matériaux se multiplient et se renouvellent constamment. Il confronte l’esthétique des vieilles enseignes de publicité de sa jeunesse et des vitrines de commerces peintes à la main à l’actuel paysage urbain, envahi et pollué visuellement. Lambeaux d’affiches et papiers peints sont arrachés, débris et fin de stocks sont récupérés, dans une énergie frénétique, pour les élever en fragments d’une réalité fétichisée.

La ville élue comme espace d’expression et d’exposition, il dépose son empreinte, du Mexique aux Etats-Unis, d’Israël en Italie, laissant les cultures, les langues, les écritures s’enchevêtrer.

à propos

L'Artiste

Toujours de ce désir de faire sien le paysage urbain, l’étude des murs de Lord Anthony Cahn se concrétise. A partir de 2008, il matérialise des murs par des reconstitutions, les replaçant dans une autre dimension. 
Qu’ils soient miniatures ou monumentaux, en intérieur comme en extérieur, l’artiste recrée lieux, atmosphères et lyrisme de certaines rues, quartiers, et villes qui l’inspirent.
Ces sculptures représentent des façades usées, façonnées, recouvertes d’affiches, de graffitis, de collages. En cohérence avec le temps et l’espace, elles interrogent et mettent en lumière paradoxes et ambiguïtés.
Gage d’intimité ou moyen d’exposition, les fonctions s’enchevêtrent. Ces œuvres dessinées, peintes, taguées, et construites à l’instar d’une époque, sont le fruit d’un travail sur la mémoire et les émotions.

Comme un fragment d’un monde disparu, je me souviens encore de ces magasins où il fallait entrer, pénétrer, pour se trouver confronté avec l’achat.
Michel Audiart

Le corps de mon ennemi

Je crois qu’on entend encore dans les entrées d’immeubles l’écho des pas de ceux qui avaient l’habitude de les traverser et qui, depuis, ont disparu.
Patrick Modiano

Rue des boutiques obscures

/
Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress

« Rue Belmondo »

21x58x16cm – Briques, Bois, Peinture, Collage, Papier, Verre, Feutrine – 2022


Presse

Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress